About me

Pourquoi et comment je suis devenue végan? Why and how I became vegan?

Comment suis-je devenu végan et pourquoi ?

Petite explication des termes :

  • Un végétarien ne mange pas de chair animale. Pas de viande, pas de poisson
  • Le terme végétalien ne concerne qu’un régime alimentaire. Un végétalien ne consomme pas de produits animaux. Ni viande, ni poisson, ni lait, ni œuf, ni miel.
  • Végan défini un style de vie, une façon de voir le monde. Un végan bannit tout produit animal de son quotidien. En plus de l’alimentation cela inclut le cuir, les plumes, la laine etc…

Je suis d’abord devenu végétarien pendant l’été 2012. Je n’ai aucun souvenir d’avoir parlé à des végétariens ou qu’ils m’aient donné des informations ou même d’avoir lu des livres sur le sujet mais je savais qu’il existait des gens qui ne mangent pas de viande. J’ai commencé à questionner mon alimentation sur cette seule phrase « Pourquoi tuer des animaux pour me nourrir si des gens (les végétariens) vivent très bien sans ? ». A partir de ce moment-là j’ai arrêté de manger viande et poisson en me disant que j’allais essayer et voir ce que cela fait sur mon corps, un peu comme une expérience. J’ai continué de manger du poisson pendant deux mois car j’étais à l’internat le soir et souvent il n’y avait aucune autre possibilité

En Octobre je suis devenue complétement végétarien. La même année j’ai participé à « la journée mondiale végétalienne » à Nice. J’étais assez peu renseigné sur le sujet et je ne savais qu’à peine ce qu’était les végétaliens ou végan, cette journée a été vraiment très intéressante. J’ai d’abord rencontré des bénévoles de Sea Shepherd, une association qui protège les mers et océans (http://www.seashepherd.fr/ ici pour plus d’infos) qui m’ont parlé de la situation alarmante et de la destruction d’écosystèmes.

Il y avait également l’association végétarienne de France qui publie un magazine auquel je suis abonné depuis ce jour et qui fournit beaucoup d’informations sur divers sujets (la situation en France, un point de vue philosophique/éthique, des articles sur la nutrition). Je le recommande vivement à tous les nouveaux végétariens. Il y a aussi eu quelques démonstrations de recettes (je me souviens du seitan et du sushi).

C’est ce jour-là dont j’ai entendu parler du végétalisme et véganisme pour la première fois. Comme pour la plupart des gens, cette idée m’a semblé extrême et je n’ai pas parlé plus avec les gens sur place pour avoir des informations. A force de lire des articles dans le magazine de l’association végétarienne de France, j’ai peu à peu pris conscience de ce qu’il en était. Après 5 mois de végétarisme j’ai tenté un mois de végétalisme mais je n’étais pas prêt, pas assez informé et ça me semblait trop difficile à faire en dehors de chez moi (de plus je ne connaissais aucun végétarien/végétalien).

Lorsque je suis arrivé à l’université j’ai mangé végétalien à la maison. Avec des amis on achetait de la nourriture en grande quantité et on cuisinait tous les soirs ensemble. On était tous végétarien et une amie était allergique au lactose donc on mangeait tout le temps végétalien. A l’extérieur c’était plus difficile alors j’étais juste végétarien. J’ai fonctionné comme ça pendant trois ans. J’ai continué de m’informer sur la nutrition et de regarder des reportages par ci par là mais assez peu dans l’ensemble.

Puis il y a deux mois j’ai regardé une vidéo sur la maltraitance animale qui n’était aucunement pro-végan. Des gens répondaient à cette vidéo alors j’ai continué de commentaire en commentaire et de vidéos en vidéos, puis je suis arrivé sur des chaînes Youtube de végan qui discutait d’éthique, de moral, de nutrition. Il y a aussi de nombreuses vidéos qui expliquent pourquoi en tant que végétarien on participe quand même à la mort inutile d’animaux (dans l’industrie du lait et des œufs notamment). La principale raison pour laquelle je suis devenue végétarien était la cause animale et l’éthique. C’est difficile d’admettre que même en étant végétarien je participais à la mort de nombreux animaux, donc j’ai cessé d’en consommer.

Même si j’avais déjà rencontré quelques personnes végans, ça m’a fait plaisir de voir toute une communauté sur internet avec la même pensée que moi. Après m’être bien informé j’ai décidé d’être végétalien à l’extérieur aussi pour être en accord avec ma pensée. Cela s’est avéré plus facile que je ne le pensais. Il faut un temps d’adaptation pour lire les paquets et savoir ce que l’on peut consommer mais une fois ce stade passé, c’est extrêmement simple. Ma cuisine était déjà quasiment végétalienne donc cette transition n’a pas été compliquée.

Voilà pour mon histoire 🙂

Si vous avez des questions n’hésitez surtout pas à m’écrire, je serai ravi de discuter et d’y répondre.

How did I become vegan and why?

But first a little explanation about the following terms:

  • A vegetarian doesn’t eat flesh which means no meat nor fish.
  • In English vegan means two things:
    • A person who eats a vegan diet,  he/she excludes every animal product from his/her food.
    • Vegan can also refer to the lifestyle of not purchasing any animal product. No leather, feather, wool etc…

I first became vegetarian during summer 2012. I don’t think I had ever spoken to a vegetarian, read books or watched documentaries on this particular subject before becoming one. I just knew that there were people who chose not to eat meat somewhere in the wild world out there. I started to question my diet on this thought “Why would I eat animals if some people (vegetarians) don’t do it and are healthy?”. From this moment I stopped eating meat and fish just as an experiment, to know what would happen to my body. I kept eating fish for two months though. I used to sleep in a dorm at my school during week-days and we had to eat there as well and sometimes there were no alternatives.

I became completely vegetarian in October and the same year I went to a “world vegan day” event in Nice. It was quite small and in a house. I had really little knowledge about the subject and I knew nothing about veganism. This day was really interesting. First, I met Sea Shepherd members, an organisation that protect the oceans (http://www.seashepherd.org/ for more infos) and they explained the situation of life under water and the destruction of ecosystems.

“Association végétarienne de France” (the French vegetarian organisation) was there as well and they did many things but what interested me the most was their magazine. They write articles about philosophy/ethics, nutrition,  the situation of veganism in France etc.… This has helped me a lot to get informations about vegetarianism and veganism. It answered many of my questions and I was more curious about it, so I read more on internet.

This was the day I first heard about veganism and as for most of the people, this idea seemed extreme to me. The more I read about it the more I became aware of the animals’ situation. After five months of vegetarianism I tried a month of veganism but I was not ready, I didn’t have enough information and it seemed too difficult to eat outside (and I didn’t know any vegetarian or vegan back then).

When I started university I eat vegan at home and vegetarian outside. With friends we bought big amount of food and we cooked together every evening. We were all vegetarians and a friend was allergic to lactose so we ate vegan. Outside it was more difficult so I was only vegetarian. It worked for three years. I continued to read sometimes about nutrition and watch some documentaries sometimes but really few.

Two months ago (August 2016) I watched a youtube video on animal cruelty that had nothing to do with veganism. People commented and there were other videos and I finally ended up on vegan youtube channels who talked about ethics, nutrition, moral. There were many videos explaining how and why vegetarian still hurt and participate in the killing of animals (in the dairy and eggs industry). My principal reason for becoming vegetarian was for the animal and it was difficult to admit that as a vegetarian I was still killing/hurting animals. When I realised that, I stopped eating animal products.

Even if I had already met some vegan (but really few), it made me happy to see a community on internet that thinks in the same way than me. After I had gotten all the informations I needed, I became vegan outside as well. It was easier than I thought. There is obviously a time to adapt because you have to read every product in the beginning in order to know what you can eat and what you can’t but once you know the products you can buy, it’s really easy. What I cooked was mostly vegan before so the transition wasn’t hard to make.

Here is my story 🙂

If you have any questions, feel free to ask, I’ll be happy to answer them.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s